AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand il faut y aller... [Nina]

Aller en bas 
AuteurMessage
William Jenkins
Amateur de YU {_C'est un début mais tu peux faire bien mieux!
avatar

Féminin Nombre de messages : 158
Age : 25
Emploi : Etudiant en première année marketing
Age du perso : 22 ans
Best Of Song : The Scientist - Coldplay
Date d'inscription : 20/12/2008

« About Me »
Humeur:
90/100  (90/100)
RelationShip':
Citation: L'idiotie est amour

MessageSujet: Quand il faut y aller... [Nina]   Mar 23 Déc - 20:20

Noël s’annonçait déjà, le temps passé, et le réveillon se rapprochait, à petit pas dans les chaumières, qui étaient déjà en exaltation. Le soir, les guirlandes électriques éclairaient les rues, pour laisser place, le jour, aux sapins de noël qui envahissaient les villes à l’entrée des petits commerces. Seattle était l’une des plus belles villes à visiter pour les fêtes, la magie était présente dans chaque recoin, et se promener dans les rues était des plus agréables. Ce qu’il y avait de féérique dans cette fête, c’était que l’instant d’un soir, les problèmes de chacun, s’évanouissaient, pour laisser place aux réjouissances de noël. Mais, même s’il était vrai que lors du réveillon on avait tendance à oublier ses difficultés, on devait bien l’avouer, elles restaient présentes… Et c’est pour cela que le père noël, envoyait ses lutins, aux quatre coins de la ville, entant que bénévole, afin que noël paraisse plus gaie pour certaine personne…
William faisait partie de ces petits lutins, qui le temps de quelques semaines, aidaient les autres, oubliant les petits tracas quotidiens, sachant qu’il y avait des personnes, ayant des problèmes bien plus grave. Will portait un trench-coat masculin, de couleur noire, ainsi qu’une énorme écharpe multicolore, qu’il avait attaché sans grand soin, et glissé avec vitesse, à l’intérieur de son manteau. Autant avouer que le jeune homme était de nature frileuse, et qu’il détestait l’hiver pour le froid ambiant, néanmoins, il ne pouvait se résigner à rester chez lui durant cette période de l’année. Will préférait braver la neige, qui recouvrait d’une couche épaisse les trottoirs, afin d’aller rejoindre les autres bénévoles, plutôt que de sortir pour faire la fête, et dépenser l’argent sans compter, ou pire, rester chez lui à se tourner les pouces !
Le jeune homme, avait décidé de se déplacer, comme la majeure partie de la population, en métro. Après avoir descendu les marches d’un air désinvolte, il s’approcha du distributeur automatique, afin de prendre un billet, et passa les barrières, sans plus se presser. Lorsqu’il arriva enfin au couloir d’arrivé, il s’aperçut, que tous les compartiments du métro étaient bondés, et il était difficile pour le jeune homme, de savoir s’il regrettait de s’être mêlé à la population ambiante, plutôt que d’être venu avec son chauffeur. Mais après un instant de réflexion, et quelques contorsions (car il venait de pénétrer dans un wagon), il se dit, que c’était mieux ainsi. Quelques minutes plus tard (dix pour être précise), William fut arrivé à destination, et ainsi put s’extirper, non sans mal de la foule qui descendait.
Le jeune homme remonta alors les marches qui s’annonçaient à lui et pris la direction de sa destination. Aux bouts de cinq petites minutes, de froid intense, et de membres gelés, il put enfin pénétrer dans le bénévolat, où une chaleur des plus agréables l’atteignit. Il déposa son trench sur le porte manteau, ainsi que sa gigantesque écharpe, et alla rejoindre, la personne responsable de son groupe, afin d’être mis au courant des consignes du jour, avant de se mettre à la tâche. Cela faisait seulement un quart d’heure que Will travaillait, lorsque la porte s’ouvrit de nouveau. Par réflexe il tourna son visage en direction du nouvel arrivant, ou plutôt de la nouvelle arrivante. William n’en crut pas ses yeux, et resta l’air hébété, un cours instant, qui lui parut être une éternité, avant de réagir. La personne qui venait d’arriver, était Nina, Nina Naley, autant dire que William fut stupéfait de la voir ici, et aussi très inquiet. Que dirait-elle lorsqu’elle le reconnaîtrait ? Il ne voulait pas le savoir, ce n’était pas bon pour son image qu’elle le voit, dans ces lieux… Nina se rapprochait dangereusement du jeune homme, il devait agir vite, pour pas qu’elle le voit. Il ne tenait absolument pas à ce que tout le monde soit au courant de ses actions au bénévolat… Lorsqu’elle fut à quelques centimètres de lui, il se tourna avec rapidité, pour se coller contre le mur, ce qui, il devait bien l’avouer, n’était vraiment pas discret… William, décida alors, d’abandonner son poste un instant, le temps qu’elle reste là. Après tout elle n’était peut-être pas l’un des lutins du père noël, non, elle était surement ici pour une autre raison. Du moins c’est ce que le jeune homme espérait, si non il y aurait bien un moment de la journée où il devrait se montrer, à la jeune femme… Mais en attendant il se précipita dans la pièce adjacente, afin de ne pas la croiser, d’autant plus que sa présence le rendait tout chose…


[Oh mon dieu, j'ai vraiment était lente sur ce coup... Désolé, mais j'ai pas pus résister à la tentation de faire du graphisme juste avant...]


Dernière édition par William Jenkins le Jeu 25 Déc - 22:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crazyprincess.forumactif.org
Nina Naley
PSS ultra professionnelle, j'aime le fouet <3
avatar

Féminin Nombre de messages : 2213
Age : 24
Emploi : Au bar pour payer ses études
Age du perso : 23 ans
Best Of Song : CASSIS - the GazettE
Date d'inscription : 02/08/2007

« About Me »
Humeur:
30/100  (30/100)
RelationShip':
Citation: 'Autrefois, quand on avait un secret que l'on ne voulait confier à personne, on allait dans la montagne creuser un trou dans le tronc d'un arbre pour y chuchoter son secret. Puis on rebouchait le trou avec de la terre alors le secret était bien gardé pour l'éternité.' [ 2046 ]

MessageSujet: Re: Quand il faut y aller... [Nina]   Mar 23 Déc - 21:52

Il faut bien l'avouer, Noël n'est pas la période préférée de Nina. En réalité elle n'a jamais aimé Noël ainsi que toutes ces fanfreluches ridicules...Le monde se déteste, et juste sous prétexte que c'est "Noël", il faudrait que tout le monde s'aime ? Nina ne demande que ça, n'allez pas croire le contraire; c'est juste qu'elle trouve ça débile, voilà tout. A quoi sert un père Noël en plastique attaché à la rambarde d'un balcon ? Surtout que si vous regardez l'emballage, il y aura marqué quelque chose du genre "made in China" ou "made in Vietnam"; et le Noël à tout ces gamins pré-pubères qui fabriquent ces pères Noël sous des taules mal-famées par 35°C pour 5 centimes de la journée , qui y pense ? Certainement pas les personnes qui achètent ces monstruosité contorsionnées. Ce n'est-il pas votre avis ?
Non, et puis Noël...en fait c'est surtout aux parents de Nina que l'on doit son dégout: c'est à Noël qu'ils se disputaient tout le temps, et c'est là aussi qu'elle a fugué lorsqu'elle avait 16 ans, après vous connaissez la suite non ? Sex & drugs & metal roll ? Juste le milieu ça ira. Nina préfère le nouvel an, car même si elle n'a carrément jamais tenues ses "bonnes résolutions", c'est toujours avec sourire qu'elle disait "Adieu" à l'année qu'elle venait de passer. Mais cette fois-ci, pourra-t-elle le faire ? Comment dire "Adieu" à une année qui sera certainement la dernière que vous pourrez vivre avec votre meilleure amie ? Si vous avez la réponse, n'hésitez pas à contacter Nina, on ne sait jamais, vous pourrez sûrement l'aider...Car oui, Sara ne va peut-être même pas survivre aux fêtes, c'est triste, mais c'est la vie....c'est la vie ?...Non, ça c'est la Mort.


Nina finit donc son verre de lait, puis le reposa sur sa petite table piteuse. Ensuite, elle alla s'asseoir sur son superbe fauteuil -ironie bien sûr- pour allumer sa télé: youpi ! en cette période il n'y a que des téléfilms américains -ou allemands, beurk- parlant de la joie des fêtes...super ><' Nina éteignit de suite l'appareil grâce à la télécommande qu'elle jeta par dessus son épaule. Ne vous inquiétez pas, elle survivra, elle a connu ce sort de nombreuses fois! xD ...Que faire maintenant ? Pas de télé, les programmes sont nuls; sortir ? Pour voir des sapins et des pères Noël alcoolos (et bien oui, désolée de vous décevoir, mais il n'existe pas, cet homme vêtu de rouge portant un sac poubelle sur le dos, en général se sont soit des hommes ratés, soit des alcooliques sans domicile fixes; des ratés donc.) criant "ho ho ho" ? Non...mais bon il faut bien que Nina prenne l'air, elle n'en pouvait plus la pauvre. C'est donc avec une force inouïe qu'elle se leva de son fauteuil, s'habilla correctement (blouson, écharpes) puis prit son sac à main. Ensuite elle sortit de chez elle et mit ses gants; il ne faudrait pas abîmer ces jolies mains...
Nina marchait, lentement, très lentement -quoi c'est possible de marcher aussi pas rapidement ? xD- posant son talon au sol, déroulant son pied pour se propulser sur la pointe: elle marchait quoi. Mais lentement. Lentement mais sûrement comme dirait l'autre! En plus de cela, elle avançait tête baissée, telle une pauvre petite fille battue, bouh c'est triste! SNUF. Où allait-elle ? Peut-être que sortir n'était pas une si bonne idée après tout, autant rentrer. Elle s'arrête, puis lève la tête, que voit-elle ? Un bâtiment avec marqué BENEVOLAT dessus. Mmm...ce n'était pas Nina qui nous faisais une petite leçon de vie à propos de ces pauvres enfants travaillant dur pour rien ? Je crois que si: personne ne rêve ici. Sans réfléchir, elle entra dans l'établissement, avec l'espoir peut-être de pouvoir aider quelqu'un...En entrant elle aperçu un jeune homme, mais de dos, quoi il essayait de coller une crotte de nez sur le mur sans la toucher ou quoi ? Ce genre de mec...c'est le genre qui fait rire Nina, mais elle n'osait pas l'avouer, surtout que c'était bien le genre de William Jenkins, quelle plaie celui-là! Non mais depuis qu'il s'était rencontré il n'arrêtait pas de la faire ***** ! Mais bon, au moins ça lui faisait du bien...

Nina appuya sur la petite sonnette -comme celle que l'on trouve dans les épiceries de quartiers, qui font un petit "diing" magnifique, celle que tous les gosses aimerait avoir.


-Excusez-moi ?

Personne ne répondit, mais elle savait qu'il y avait quelqu'un, elle n'avait pas rêvé!

- Ouhou! Je sais qu'il y a quelqu'un, je vous ai vu essayer d'embrasser le mur! Ouhou!


Quelle plaie celle-ci! Non mais elle ne peut donc pas s'empêcher de dire des conneries pareilles, juste pour faire son intéressante ?! Enfin, peut-être que quelqu'un viendra à elle...



HJ: oui je me disais aussi "elle en met du temps" xD Voilà, la première fois que j'ai un peu d'inspi depuis un moment!

_________________



Parfois, la vie peut être belle
...mais pas souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xx-bulimiarexia.skyrock.com
William Jenkins
Amateur de YU {_C'est un début mais tu peux faire bien mieux!
avatar

Féminin Nombre de messages : 158
Age : 25
Emploi : Etudiant en première année marketing
Age du perso : 22 ans
Best Of Song : The Scientist - Coldplay
Date d'inscription : 20/12/2008

« About Me »
Humeur:
90/100  (90/100)
RelationShip':
Citation: L'idiotie est amour

MessageSujet: Re: Quand il faut y aller... [Nina]   Jeu 25 Déc - 22:30

Embrasser le mur ?! C’est trois mots résonnèrent dans la tête de William, non mais vraiment pour qui se prenait-elle ? Heureusement que c’était lui, qui était collé près de la cloison, une autre personne n’aurait peut-être pas aussi bien réagit. William se sermonna intérieurement, vraiment, la discrétion n’était pas son fort. Le jeune homme pris une grande inspiration, et afficha un large sourire, de toute manière, c’était l’impasse… La jeune femme n’était pas décidée à partir, et Will devrait faire avec, le seule moyen qu’il avait de s’extirper de se cauchemar (si seulement s’en était un), serait qu’une porte apparaisse comme par magie dans l’arrière pièce... Ah moins que… Il y avait toujours l’issue de secoure après tout ! Will se précipita vers la sortie de secoure, afin de déguerpir en vitesse. Mais alors qu’il était seulement à deux petits mètres de la porte, une voix tonitruante, scanda son nom :

- Jenkins ! Tu compte aller où comme ça ?! Je croyais que tu étais une personne sérieuse ! Tu nous quitte déjà ? Je ne pense pas que c’est l’heure de la pose…

William se tourna brusquement, lorsque son nom arriva à ses oreilles, il arbora, alors son habituel sourire charmeur, celui qui ne résistait à personne, sans ajouter un mot... Will en était sur, ce petit haussement de ton, n’avait surement pas du passer inaperçue aux oreilles de Nina. La personne qui avait hurlé son nom, le regarda d’un œil furieux, et ajouta d’une voix plus douce :

- Il a une charmante jeune femme, qui attend à l’accueil. Alors reprends ton poste !

William sursauta, il devait s’avouer vaincu, et c’est dans un soupir de protestation, qu’il s’avança vers l’accueil, il prit un cours instant pour reprendre son air nonchalant et charmeur, habituel, et s’avança d’un pas décidé vers Nina. Cela ne faisait même pas un seconde, qu’il était en face d’elle que déjà, il commençait à la harceler :

- Alors comme ça je t’ai manqué ?! Tu ne peux pas te passer de moi, à ce que je vois…

Il faisait le fier ! Ah oui ça il savait faire, mais il n’en menait pas large, à vrai dire, il essayer de faire, comme si de rien n’était, mais il était aussi stressé que le jour d’un examen, ce qui était bien bête, vraiment, il se trouvait affreusement bête aujourd’hui… Enfin ce n’était pas tout, mais il fallait qu’il accorde son attention à Nina, et non pas à sa petite personne, et aux conséquences, que sa participation à une association, aurait comme répercutions, sur sa cote de popularité. Il planta sont regard sombre, dans les yeux de la demoiselle, et lui demanda d’une voix guillerette, ce en quoi il pouvait l’aider ! Attendant sa réponse, il ajouta, histoire de se justifier:

- Et je tiens à te préciser, que je n’essayais pas d’embrasser le mur ! C’est juste que j’aie crus…

Il ne termina pas sa phrase, sachant que la suite ne suivrait pas. A cet instant, il priait intérieurement pour que Nina, ne prête pas attention à ce petit détail, mais également pour qu’elle ne se préoccupe pas de la présence de William, au bénévolat…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crazyprincess.forumactif.org
Nina Naley
PSS ultra professionnelle, j'aime le fouet <3
avatar

Féminin Nombre de messages : 2213
Age : 24
Emploi : Au bar pour payer ses études
Age du perso : 23 ans
Best Of Song : CASSIS - the GazettE
Date d'inscription : 02/08/2007

« About Me »
Humeur:
30/100  (30/100)
RelationShip':
Citation: 'Autrefois, quand on avait un secret que l'on ne voulait confier à personne, on allait dans la montagne creuser un trou dans le tronc d'un arbre pour y chuchoter son secret. Puis on rebouchait le trou avec de la terre alors le secret était bien gardé pour l'éternité.' [ 2046 ]

MessageSujet: Re: Quand il faut y aller... [Nina]   Ven 26 Déc - 22:07

Quelqu'un ? Non personne, apparemment il n'y a pas beaucoup de gens pour aider les autres. Mais, elle n'avait pas rêvé ? Elle avait bien vu ce jeune homme embrasser le mur ? Ou peut-être n'était-ce pas réel, peut-être était-ce le désir de voir d'autres personnes dans cet endroit qui lui avait fait monter cette illusion aux yeux...Après tout en cette période, c'était peut-être normal! Au moment où Nina commençait à douter de ses yeux et de sa tête -deviendrait-elle folle ? xD-, quelque chose retentit. Un son, une voix, et un nom...Jenkins ? avait-elle vraiment entendu ce nom dans la voix de cette personne ? Décidemment, en plus de devenir folle, elle entendait ce nom...mais qu'est-ce que cela veut dire ? C'est peut-être le moment de se l'avouer...Maaaiiiiis il est là! William s'avança vers elle, genre "c'est normal", Nina n'en croyait pas ses yeux...Déjà de le voir, mais...ICI ! que faisait-il ICI ? Peut-être qu'il était devenu aveugle...sinon, comment aurait-il pu se retrouver au bénévolat ? Un homme, enfin, un gars comme lui n'a rien à faire ici, se préocuper de lui doit déjà lui prendre tout son temps, en avait-il réellement pour les autres ? ça y est, Nina devenait VRAIMENT folle...C'était la seule explication...*tousse*, bon, maintenant qu'on a réalisé, il faudrait peut-être parler Nina, non ?

-Te passer de toi ? C'est mon occupation préférée! Donc soit tes yeux ne vont pas bien, soit tu me cherches...et j'opterai plutôt pour le premier choix étant donné que je t'ai surpris à embrasser le mur...et ici -_-'

C'est vrai quoi ! Que foutait-il ici ? Cette situation commençait sérieusement à la faire transpirer, heu non, à l'emmerder, à la faire chier ! TAC! Que dis-tu de ça ? -_-" pfff je suis qui moi pour parler comme ça ? Peut-être la conscience de Nina après tout...!


-En quoi tu peux m'aider ? Hum...j'hésite entre deux choses: j'aimerai bien que tu dégages, mais j'aimerai aussi que tu m'expliques ce que tu fais ici, tu t'es découvert une conscience peut-être ?

C'était peut-être ça. Ou alors il avait vraiment un problème au niveau des yeux 0.o Ou alors, papa l'a puni, alors il doit faire quelque travaux d'intérêt général ? Mmm gentil le papa xD

Et puis style, il n'a pas embrassé le mur...enfin Nina ne releva pas, histoire qu'il se concentre plus sur ce que Nina voulait: qu'il réponde à sa question, à ses questions...D'un coté, le coup du "j'aimerai bien que tu dégages", elle en doutait un peu, elle, et moi aussi, j'en doute aussi. Sérieux, le fait qu'il soit là l'a ramenait à la vie en quelque sorte, ça lui évitait de se morfondre sur elle, sur le fait qu'elle sera bientôt seule...comment cela va t-il se passer ? Est-ce que finalement, William l'aidera ? J'en doute, et elle encore plus que moi. Qui suis-je pour dire ça ? DIEU! tatam! xD *je fais pitié je sais, mais me tapes pas, me tapes pas! si vas-y, j'aime ça xD*




HJ: que je t'explique; en fait, Sara, la meilleure amie de Nina a une leucémie, elle va mourir, et c'est pour bientôt, vu que Kimouh (Sara Ando) va changer de perso dans les jours à venir. Nina, a connu sa meilleure amie quand elle a fugué, elle est tombé dans la drogue...etc...donc là, avec la Mort de Sara, elle va sûrement retomber dedans...dans la drogue^^donc j'ai inventé ce perso, pour qu'il soit son "remède", si tu as d'autres idées n'hésite pas, de toute façon nous serons souvent en contacte...

_________________



Parfois, la vie peut être belle
...mais pas souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xx-bulimiarexia.skyrock.com
William Jenkins
Amateur de YU {_C'est un début mais tu peux faire bien mieux!
avatar

Féminin Nombre de messages : 158
Age : 25
Emploi : Etudiant en première année marketing
Age du perso : 22 ans
Best Of Song : The Scientist - Coldplay
Date d'inscription : 20/12/2008

« About Me »
Humeur:
90/100  (90/100)
RelationShip':
Citation: L'idiotie est amour

MessageSujet: Re: Quand il faut y aller... [Nina]   Mar 30 Déc - 21:10

[Désolée d’avoir mis du temps à rep, mais j’étais pas inspirée en ce moment… J’ai l’impression, le prend pas mal, que t’es encore plus folle que Tyler… Ouai… xD]

William regardait Nina l’air indifférant, cependant il n’en pensait pas moins, le jeune homme avait du mal a se retenir de sourire des remarques de la jeune femme, et la crise de fous rire n’était pas loin, à tel point, que s’il avait pu se voir dans un miroir, il en était sur, il se serait vu, une horrible grimace de retenue sur le visage. Vraiment, il se demandait ce qui se passait dans la tête du jolie brin de femme qu’il avait en face de lui, non ses yeux aller très bien, et il n’avait pas besoin de lunette, il savait très bien où il se trouvait, et pourquoi ! Mais ça Nina ne pouvait le deviner toute seule, s’il ne lui avouait pas. Mais William n’avait pas l’intention de contredire la demoiselle, il inventerait un bobard, comme il sait si bien les créer, un à sa sauce, à la sauce Willy bien sur ! Mais en attendant, il devait reprendre son sérieux, ou plutôt, non, il devait calmer le fous rire, coincé dans sa gorge pour répondre à la belle Nina, celle qui faisait vaciller son cœur, *It was you…* tournait-il en boucle dans sa petite caboche, de cochon… Un sourire s’étira alors sur son visage, il regardait au loin, le regard dans le vague, il divaguer, mais s’en rendit rapidement compte, alors il baissa ses yeux vers le visage de la jeune femme, et lui répondit d’un ton joyeux :

- C’est ça j'ai besoin d’aller voir l’ophtalmo, j’ai pas vu la pancarte qui indiquait « c’est ici que se trouve le bénévolat, si vous entrez, c’est à vos risques et périls ! ». Et ils ont raison c’est risqué de venir ici, la preuve t’es là ! Crois-moi si je l’avais su plus tôt, j’aurais rebroussé chemin, ordre de mon cher petit papa, ou non ! C’est vrai qu’un mec comme moi, c’est si inestimable…

Et en plus monsieur était contant des bêtises, qu’il venait de sortir… Désespérant… Non mais vraiment, s’il croyait que c’était comme ça qu’il allait se faire apprécier de Nina… Enfin, il calma quelque peu ses ardeurs, et tenta de reprendre son sérieux, il n’avait qu’à dire que s’était son père qui l’avait forcé à venir ici, pour les fêtes, pour lui apprendre les choses de la vie, comme s’il ne les connaissait pas… Parce que monsieur William sortait, parce que monsieur William était déraisonnable, enfin ce genre de chose quoi…

- Si tu veux vraiment savoir la vérité, c’est mon père qui m’a inscrit ici, pour me faire comprendre, que tout le monde n’a pas un toit aussi douillé que le mien au dessus de sa tête, et n’est pas aussi chanceux que moi ! Mon cher père à estimer que je sortais bien trop souvent, et que je profitait de son argent, dans des choses futiles, et idiotes, et que ce n’est pas ainsi, qu’on construit sa vie ! Qu’est ce qu’il peut m’énerver, comme s’il savait un seul instant, ce que certaine personne endure…

Sur ses derniers mots, sa voix s’éteignit, conscient qu’il ne devait pas en dire trop, après tout Nina n’avait pas une cervelle de moineau, et il serait s’en doute aisé pour elle de savoir qu’il mentait, s’il continuait ainsi. Cependant, alors que le silence venait de s’installer entre les deux bénévole, une question frappa Will, après tout, il n’y avait pas que pour lui que s’était étrange de venir, dans ce lieu, aussi tôt il scruta les yeux de Nina, et lui demanda :

- Maintenant que je t’aie avoué la raison de ma visite, voudras-tu me faire par de la tienne ?

William soutint son regard envers la jeune femme, et pour une fois, il avait dit ces quelques mots, sans arrières pensées… Il attendit sa réponse avec patiente, espérant que la demoiselle serait coopérante, et lui dirait le pourquoi du comment… Chasser le naturel il revient au gallot, Will ne put s’empêcher d’ajouter, une dernière petite chose à l’égard de Nina :

- Je voulais aussi te préciser que je ne peux malheureusement pas dégager, mais si tu trouve une solution fais moi signe, parce que je serais vraiment heureux de me sortir de ce trou à rat ! Bien sur, maintenant que tu es ici se sera, certainement plus drôle, vu que j’ai enfin de quoi m’occuper…

Il avait imperceptiblement approché son visage de celui de Nina, comme pour la provoquer. La provoquer, encore et toujours bien sur… après tout ce n’est pas pour rien que c’était le passe temps favoris de notre petit Willy, non ?! Ou alors peut-être que c’était parce qu’ainsi, il pouvait rester au près d’elle, tant qu’il lui parler, et la provoquait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crazyprincess.forumactif.org
Nina Naley
PSS ultra professionnelle, j'aime le fouet <3
avatar

Féminin Nombre de messages : 2213
Age : 24
Emploi : Au bar pour payer ses études
Age du perso : 23 ans
Best Of Song : CASSIS - the GazettE
Date d'inscription : 02/08/2007

« About Me »
Humeur:
30/100  (30/100)
RelationShip':
Citation: 'Autrefois, quand on avait un secret que l'on ne voulait confier à personne, on allait dans la montagne creuser un trou dans le tronc d'un arbre pour y chuchoter son secret. Puis on rebouchait le trou avec de la terre alors le secret était bien gardé pour l'éternité.' [ 2046 ]

MessageSujet: Re: Quand il faut y aller... [Nina]   Sam 7 Fév - 22:09

[ Désolée, désolée, désolée, désolée du retard! Je suis impardonnable >_< ]

Non mais décidément pour qui se prenait-il ? Lui ? Un mec inestimable ? Mais c'est pas possible Parkinson le guette là! Et puis comment osait-il dire ceci sur Nina ? « la preuve t'es là » ça veut dire ce que ça veut dire; pour lui son apparition n'était pas la bienvenue...Mais il va regretter d'avoir dis ça ; Nina ne va pas se laisser faire par un petit fils à papa bon à recevoir des claques de maman gâteaux!

- Mon cher William, ton entrée dans une pièce est déjà une tragédie, surtout ici, dans cet endroit destiné aux personnes qui n'ont pas la chance d'avoir un papa qui pourrie son enfant. Enfin remarque, c'est plutôt toi qui est à plaindre; en venant te voir ici, les gens pourront se sentir mieux.

Ouhla, là elle y avait été un peu fort, mais bon il faut dire qu'en ce moment elle n'était pas à prendre avec des pincettes, tout l'énervait et il se trouve que William avait le don de la faire se sentir mieux, car elle pouvait l'insulter comme elle le voulait, il ne le prenait jamais mal, du coup elle pouvait recommencer, et à chaque fois elle sentait bien qu'elle pourrait encore recommencer, et ainsi de suite; un vrai cercle vertueux. Finalement c'était la personne qu'elle aimait le moins (enfin c'est ce qu'elle essayait de montrer) qui l'aidait à se sentir mieux; ainsi elle pouvait décompresser sans se faire mal; pas comme ces personnes qui frappent des murs ou même d'autres personnes! Là au moins il n'y avait pas de blessés. Mais peut-être qu'à force de se décharger sur William, celui-ci va finir par le prendre mal, et peut-être même qu'il sera blessé. Cela embêterait fortement Nina, car elle n'aurait plus de Will pour décompresser, et en plus cela l'ennuierait d'avoir blessé quelqu'un; quel qu'il soit.

A la réponse de sa question précédente, Nina fut....troublée par ce que venait de dire William. Il avait eu l'air...sincère. Oui, sur ces derniers mots...Cela fit bizarre à Nina, elle qui pensait qu'il était sans cœur, finalement elle lui en découvrait un. Mais bon ce n'était peut-être qu'un masque, peut-être n'était-ce encore qu'une ruse pour l'apitoyer. En tout cas ça pourrait marcher; mais bon, elle remit ses idées en place et lui répondit.

- Et bien je suis là...Je...je ne sais pas franchement en fait. Je marchais pour me vider la tête en pensant à toutes sortes de choses, et..et j'ai vu ça; dit-elle en balayant la pièce de la main; alors je suis rentré et...

Ouhlala non! Chut! Pourquoi se mettait-elle à lui raconter sa vie ? Après tout ça ne le regardait pas, et puis il allait encore la charrier, du genre « ah vraiment tu ne sais pas quoi faire de ta vie » ou des choses dans le même ton, juste pour l'énerver, et peut-être que ça réussirait. Enfin bref, elle voulait bien jouer à la taquinerie aujourd'hui, mais pas se disputer, Ô mon Dieu non! Elle avait assez de problèmes comme ça pour encore s'en créer.

Mais heu...pourquoi le visage de William était aussi proche ? Et pourquoi … pourquoi cela faisait-il tant d'effet à Nina ? * Non...repousse-le, trouve un truc! * En effet cela troublait assez la jeune femme, que le visage du garçon soit aussi près, pourquoi ? Elle ne le savait pas, ou plutôt, elle ne voulait pas le savoir. Elle recula légèrement son visage sans quitter des yeux le beau William. Se sera plus drôle ? Comment ça ? Que voulait-il faire d'elle ? D'un coup, elle racla sa gorge, et en profita pour mettre un peu de distance entre leur deux visage.


- Bien...alors...je, je vais partir! dit-elle en indiquant la porte derrière elle, en levant son pouce comme si elle allait faire du stop. Elle fit un bref sourire et commença à reculer...

_________________



Parfois, la vie peut être belle
...mais pas souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xx-bulimiarexia.skyrock.com
William Jenkins
Amateur de YU {_C'est un début mais tu peux faire bien mieux!
avatar

Féminin Nombre de messages : 158
Age : 25
Emploi : Etudiant en première année marketing
Age du perso : 22 ans
Best Of Song : The Scientist - Coldplay
Date d'inscription : 20/12/2008

« About Me »
Humeur:
90/100  (90/100)
RelationShip':
Citation: L'idiotie est amour

MessageSujet: Re: Quand il faut y aller... [Nina]   Jeu 26 Fév - 18:58

[Pfiou, j'ai du mal à RP en ce moment, et j'ai complètement perdu le fil de l'histoire, mais la j'suis motivée, alors au boulot !]

Partir déjà ?! Mais que cherchait Nina en venant ici, elle venait tout juste d’arriver, que déjà elle rebroussait chemin. Alors William la faisait réellement fuir ! La pauvre, enfin c’était compréhensible, un garçon pareil ne pouvait que faire fuir. Autant il pouvait être un amour, autant il pouvait être un démon, et avec la jeune femme c’était plutôt le côté bestial de Will qui ressortait. Non pas son mauvais côté, seulement la partie de son être, qui était totalement incontrôlable, et qui séduisait toute jeune femme un minimum intéressante, et mignonne. Apparemment, le jeune homme avait était trop curieux, ou pire trop entreprenant, mais alors qu’est ce que ça serait, quand Willy, déciderait de déclarer sa flamme à Nina ?! Personne ne le sait, même pas lui, encore moins Nina. Mais pour l’instant, il n’était rien de tout cela, seulement du départ de Nina du bénévolat, chose intolérable, que ne laisserait pas faire William, tant pour lui-même, que pour les bénévoles, et ceux qui attendent, des petits lutins du père noël !
Le jeune homme ne voulait pas que sa conquête s’en aille, s’était bien trop amusant pour lui de la torturer, alors qu’elle ignorait les vraies raisons, qui poussaient notre bon samaritain, à se trouver en ce lieu. William commença donc à laisser Nina pensait qu’elle pourrait partir, avant de trouver à redire :


-Tu crois sincèrement pouvoir t’en aller ainsi ! Non mais tu rêve ma cocotte ! T’es rentrée dans ces lieux, alors maintenant, tu y reste, jusqu’à y avoir accomplie une bonne action, crois moi tu ne t’en sentiras que mieux après !

William avait sortie, ces quelques mots, d’une voix des plus convaincantes, une voix à laquelle, même la jeune femme ne pourrait résister, du moins c’est se qu’espérait Will, et pour joindre les gestes, à la parole, il s’approcha doucement de Nina, afin de lui bloquer le passage. Une fois de plus les deux êtres se trouvèrent très proche. Willy lui sourie, affichant un regard aussi irrésistible que la voix avec laquelle il avait parlé quelques secondes plutôt. Le regard de la jeune femme, le força à insister, et c’est d’une voix très différente, douce, si douce que seule Nina ne pouvait l’entendre, qu’il ajouta, un s’il te plais, presque suppliant. Les traits de son visage eux aussi avaient changés, il ne voulait vraiment pas que la jeune femme s’en aille, il espérait vraiment pouvoir passer sa timidité enfouie au plus profond de lui, pour parler avec un peu plus de sérieux à Nina.

-Tu sais Nina, je ne te force pas à rester, mais je dois te dire que les apparences sont parfois bien trompeuses. Fais-moi plaisir médite là dessus !

Enfin, il se décala d’un pas, s’éloignant à la fois de la porte, mais aussi et surtout de Nina, il sentait que cette proximité la mettait mal à l’aise, et il devait bien l’avouer, lui-même était tendue, lorsqu’il se rapprochait de la jolie jeune femme. Enfin, il lui tourna le dos, afin de reprendre sa place pour accueillir, les nouveaux arrivants, et c’est en poussant un souffle, qu’il marmonna :

-Dégonflée !

Décidément, il cherchait désespérément la petite bête…


[Oulah ! Il y vraiment que sur ce forum, que je peux faire des pavés comme ça xD, ou alors c'est Will tchiiii ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crazyprincess.forumactif.org
Nina Naley
PSS ultra professionnelle, j'aime le fouet <3
avatar

Féminin Nombre de messages : 2213
Age : 24
Emploi : Au bar pour payer ses études
Age du perso : 23 ans
Best Of Song : CASSIS - the GazettE
Date d'inscription : 02/08/2007

« About Me »
Humeur:
30/100  (30/100)
RelationShip':
Citation: 'Autrefois, quand on avait un secret que l'on ne voulait confier à personne, on allait dans la montagne creuser un trou dans le tronc d'un arbre pour y chuchoter son secret. Puis on rebouchait le trou avec de la terre alors le secret était bien gardé pour l'éternité.' [ 2046 ]

MessageSujet: Re: Quand il faut y aller... [Nina]   Jeu 26 Fév - 21:46

    Nina commençait à partir en étant plutôt gênée; c'est vrai quoi que va t-il penser d'elle si elle s'amène quelque part pour se barrer dans la seconde qui suit ? Qu'elle a peur de lui ? Qu'elle a peur des gens ? Mh, non elle n'était pas comme ça; enfin pas vraiment. Alors qu'elle pensait réellement pouvoir s'en aller, elle entendit une voix s'élever dans la pièce en la reconnaissant immédiatement; en même temps ce n'était pas très compliqué étant donné que les deux jeunes gens venaient de discuter la seconde d'avant. Ce que venait de lui dire William l'avait assez troublée; elle devait accomplir une bonne action disait-il ? Mais pour qui se prenait-il ? Et surtout, qui était-il ? Car au fil de la discussion, Nina commençait à douter de la véritable identité de William, après tout il était sûrement quelqu'un de bien......non, ça ce n'est pas possible; réveille-toi Nina enfin! En plus de ça, un mot, ou plutôt le nom qu'avait employé le jeune homme pour l'appeler, l'interpella -en même temps c'était le but recherché n'est-ce pas ? - « Ma cocotte » . Décidément il s'y croyait trop! Il avait mit le ton en plus, c'était plus du genre « Ma cocotte !! » ; enfin voilà quoi. Sur le coup elle ne dit rien, mais ensuite, il se rapprocha d'elle, pour lui souffler un mot, ou plutôt trois; ces trois mots avaient été si ... si bien exprimée qu'elle ne savait pas trop quoi en penser; on aurait dit qu'il allait mourir et qu'il lui murmurait sa dernière volonté. A cette pensée, Nina ne put s'empêcher d'avoir un pincement au cœur, car même si elle était censée le détester, ça lui ferait quelque chose, de le voir partir, et pas seulement parce qu'elle n'aurait plus personne à taquiner...

    Alors il ne voulait vraiment pas qu'elle parte n'est-ce pas ? Mh, il faut bien l'avouer, ceci toucha très particulièrement Nina. A moins que cela soit encore une de ses manigances... Elle eu une sorte de sourire fendu sur le coté, puis baissa les yeux. Ensuite le jeune homme lui demanda de méditer sur les apparences; oh ça elle le savait, qu'elles étaient trompeuses! Elle en a été assez victime dans sa vie. D'ailleurs il devait sûrement avoir raison; elle réfléchirait peut-être un peu mieux avant de juger les gens, bien qu'elle essaye de ne pas le faire, détestant cela.

    Enfin il s'éloigna d'elle, et elle fut assez soulagée, mais d'un autre coté, cette proximité l'avait si troublée qu'elle s'en inquiétait un peu. Quand il s'était approché, son cœur s'était emballé, sa respiration était devenue suffocante, vous savez, comme lorsque vous êtes...amoureux. Amoureux ? Tss, n'importe quoi! Non mais pis quoi encore ?! Un mot vint l'enlever de ses pensées. « Dégonflée ! » avait-il dit. Hein ? Quoi ? Nina va lui montrer à quel point c'est une dégonflée tiens!


    « Moi une dégonflée ? Non mais ça se voit que tu ne sais pas à qui tu parle mon coco ! »


    Elle s'avança vers lui en lui faisant face, la tête haute, le sourire narquois au visage.


    « Alors vas-y! Dis moi ce que je dois faire ! »


    Dit-elle, bien décidée à lui montrer qu'elle ne se laisserait pas faire, qu'elle ne laissait rien tomber, et surtout, qu'elle n'était pas une dégonflée!

_________________



Parfois, la vie peut être belle
...mais pas souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xx-bulimiarexia.skyrock.com
William Jenkins
Amateur de YU {_C'est un début mais tu peux faire bien mieux!
avatar

Féminin Nombre de messages : 158
Age : 25
Emploi : Etudiant en première année marketing
Age du perso : 22 ans
Best Of Song : The Scientist - Coldplay
Date d'inscription : 20/12/2008

« About Me »
Humeur:
90/100  (90/100)
RelationShip':
Citation: L'idiotie est amour

MessageSujet: Re: Quand il faut y aller... [Nina]   Mar 3 Mar - 22:16

Nina avait mordu à l’hameçon, elle avait réagit à la provocation de William, pour son plus grand plaisir, et toujours avec une superbe discrétion, dont il savait faire preuve, le jeune homme afficha un sourire triomphant, il avait gagné une bataille, mais pas la guerre, enfin l’important pour lui, était avant tout la présence du jolie brin de femme qui lui tenait tête.
Elle s’avançât d’un pas de conquérant, vers lui, elle lui faisait face, et n’avait pas l’intention de se laisser démonter, par ce cher Willy, le jeune homme l’avait bien compris, ce qui le réconforta d’avantage, vraiment, il pouvait bien faire ce qu’il voulait de la jeune femme, il s’avait d’avance comment elle réagirait, mais ce petit jeu, avait beau amuser William, il pourrait bien se montrer dangereux un jour ou l’autre…


- Alors tu as finalement décidée de rester ! Quelle bonne surprise ! Tu n’es peut-être pas si dégonflée que ça, je crois t’avoir sous estimé.

Il guettait la réaction de la jeune fille, mais elle ne vint pas, non au lieu de ça, elle provoqua elle aussi le jeune homme, le mettant au défis de lui trouver une activité. William observa la pièce, qui les entourait, vraiment cela ne devait pas être très difficile d’occuper, une excité du genre de Nina (non vraiment là c’était méchant…), on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre, mon coco !
Passons… Non vraiment, ça ne devait pas être si dur, pourtant, il ne trouvait pas ! Pour Nina, il fallait quelque chose de vraiment spécial, de vraiment… Euréka ! Le regard de William s’attarda un instant dehors, sur la silhouette d’un vieil homme, à la longue barbe. Non il n’était pas devenue gay en un temps éclaire, non, il venait juste d’être frappé par l’illumination divine…


- Bon tu es sur que tu veux aider ? Parce que dans ce cas, j’ai l’activité parfaite pour toi ! Celle que tout le monde rêverait de faire…

Parfaite ! Ca pour être parfaite, elle l’était ! Nous étions, bien la période de noël, n’est ce pas ? Et qu’est ce qu’il y a à noël ?! Oui je vous le donne en mille ! Le père noël ! Et qui aide le père noël à cette période ? Bien sur, c’est petit lutin rouge et vert, que les enfants affectionnent tellement, qu’ils leur donnent des coups de pieds, dans les tibias, en plein milieu de centres commerciaux. Seulement, c’était différent, dans le cas de Will, en effet c’était pour la bonne cause, et c’est bien connu, les enfants venant de milieu défavorisé, sont plus respectueux, des personnages de noël… Et puis, même si Nina allait surement faire une tête de dix pieds de long, en voyant le costume de lutin, William en était sur, la fin de la journée, serait inoubliable, pour les deux jeunes gens. Alors le visage du jeune homme s’illumina, et il alla chercher l’un des costumes de lutin qu’il y avait dans les placards, après en avoir touché deux mots, au responsable de son groupe, qui accepta, que Nina enfile le costume. William lui tendit, non sans commentaire :

-Tiens c’est pour toi ! Tu vas jouer les lutins aujourd’hui, pour les enfants qui n’ont pas la chance d’avoir des cadeaux sous leur sapin de noël ! Je t’accompagnerais, ne t’inquiète pas, mais je n’endosserais pas de costume, je serais juste une aide psychologique…

Le jeune homme ne savait pas pourquoi, mais il sentait, que cette idée si lumineuse, ne l’était peut-être pas tant que ça. Il sentait, qu’il allait vite déchanter…

[Désolée pour le retard...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crazyprincess.forumactif.org
Nina Naley
PSS ultra professionnelle, j'aime le fouet <3
avatar

Féminin Nombre de messages : 2213
Age : 24
Emploi : Au bar pour payer ses études
Age du perso : 23 ans
Best Of Song : CASSIS - the GazettE
Date d'inscription : 02/08/2007

« About Me »
Humeur:
30/100  (30/100)
RelationShip':
Citation: 'Autrefois, quand on avait un secret que l'on ne voulait confier à personne, on allait dans la montagne creuser un trou dans le tronc d'un arbre pour y chuchoter son secret. Puis on rebouchait le trou avec de la terre alors le secret était bien gardé pour l'éternité.' [ 2046 ]

MessageSujet: Re: Quand il faut y aller... [Nina]   Lun 20 Avr - 19:14

    Haha là c'est sûr, il va moins faire le malin maintenant que ce cher Willy a vu comment Nina peut relever tête; tiens, une personne faisant tête au jeune homme, est-ce que cela existe vraiment ? En tout cas une chose est sûre, maintenant oui. Il commença a réfléchir -mais cette activité est-elle réellement possible pour lui ? - et Nina sentit qu'il allait chercher longtemps, vu que de toutes façons, elle avait tenue tête à l'improviste, donc il n'avait sûrement pas prévu ça, et donc, il n'aurait pas d'idée et la jeune femme pourrait rentrer tranquillement chez elle, ou continuer de prendre l'air -en tout cas un air sans bactérie-william-jenkins! Malgrés tout, il sembla trouver...

    « Oui je veux aider; lance ton idée! »

    Aussi débile soit-elle -oui parce que c'est une idée de William Jenkins donc c'est forcément nulle d'abord! Bref; aussi débile serait cette idée, Nina était bien décidée à aller jusqu'au bout pour remporter cette "partie" comme ça le jeune homme ne serait pas prêt d'oublier que quelqu'un peu lui tenir tête, et sans faire le "toutou", réussir à le surmonter. Et puis, si elle fait ce qu'il veut, il se souviendra d'elle, tout simplement...oh mais quelle idée! Plutôt mourir que d'être dans la mémoire de William Jenkins! Où donc Nina avait-elle la tête ?

    Willy partit; pff quel dégonflé! et il se permet de donner des leçons à Nina après cela ? N'importe quoi! Nina attendit tout de même en croisant les bras, histoire de ne pas se tourner les pouces: que faisait-il ? *A trois je pars* pensa t-elle *1...2...2 et demi ... 2 trois/quart...3...4...rah mais qu'est-ce qu'il fait ce porte-malheur ?!* Quoi, qu'est-ce donc ? Un surnom ? N'est-ce pas aux personnes que l'on aime à qui l'on donne un surnom ? Mh mh, Nina tu commences à te trahir...Enfin le jeune homme apparu avec un costume de lutin: quoi il veut jouer à carnaval ? Mais ... il tendit le costume à Nina.


    « Qu'est-ce que tu veux que je fasse de ça ?! »

    « Tiens c’est pour toi ! Tu vas jouer les lutins aujourd’hui, pour les enfants qui n’ont pas la chance d’avoir des cadeaux sous leur sapin de noël ! Je t’accompagnerais, ne t’inquiète pas, mais je n’endosserais pas de costume, je serais juste une aide psychologique…»

    Nina avança la tête en inclinant sa colonne, l'air vraiment exaspérée, en soufflant avec un sourire jaune (je sais pas si tu vois; bref xD) décidément ce porte-malheur ne raterait jamais une opportunité pour l'humilier! Pour qui se prend t-il ? Oh, et la réponse "William Jenkins" ne suffira pas!


    « Aide psychologique ? Laisse moi rire... »

    Et puis finalement, elle lui lança un sourire joueur avant de prendre le costume d'une main en un mouvement sec, tout en avançant; ensuite elle se retourna et lui lança de façon à lui montrer qu'elle ne se laisserait pas marcher sur les pieds, et qu'elle avait bien l'intention de remporter ce "jeu".

    « Où est-ce que je me change ? »

    William lui montra un endroit dans l'arrière salle et elle ne perdit pas de temps avant de se mettre derrière un para-vent pour ôter ses habits, et enfiler ce costume de lutin. Nina se regarda ensuite dans un miroir, et pensa de suite: *Oh my God...de qui se moque t-il ?!* de toi bien sûr! Pauvre truche! Enfin, elle prit cela avec le sourire et s'observa plus attentivement: elle était majoritairement vêtue de vert, avec des pompons blanc au bout des manches, donc aux mains et aussi sur le décolleté ... mh mais là se serait pour les enfants qui n'ont pas la chance d'avoir des cadeaux sous le sapins, ou pour un certain William, ce décolleté ? Gênée elle essaya de remonter le tout, mais rien n'y faisait; bien qu'il soit moins plongeant ça restait assez...en fait ça la mettait bien en valeur; elle était sexy. Elle brossa ses cheveux avec ses doigts puis mit le bonnet de lutin rouge sur sa tête un peu en travers: vraiment splendide! Puis elle sortit en laissant ses affaires en tas dans un casier et revint dans la salle où se trouvait son "porte-malheur".
    Comme il était de dos, elle toussota et il finit par se retourner, elle joignit ses mains devant elle et lança.


    « Tu ne crois pas que se serait plus intéressant avec une sorte de pari ? »

    Bien sûr que si! Et puis, comme Nina était sûre d'avoir le courage de remplir la tâche qu'il venait de lui assigner, elle allait gagner, c'est sûr!



[ vraiment désolée pour le retard! en tout cas j'ai une idée pour que l'histoire se conclue entre ces deux là! tu découvriras cela dans mon prochain post -et cette fois-ci je répondrais très rapidement, promis! et si je ne peux pas j'aurais la décence de te prévenir (: - si tu veux savoir avant, pas de problème je t'envoie un mp! en plus se sera même mieux^^ ]

_________________



Parfois, la vie peut être belle
...mais pas souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xx-bulimiarexia.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand il faut y aller... [Nina]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand il faut y aller... [Nina]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dentiste : quand faut y aller, faut y aller
» Retirer ses diplômes : où ? quand ? comment ?
» Il faut se quitter pour se trouver...(Mt 8, 18-22)
» Faut-il supprimer les pièces de 1 et 2 centimes d'euro ?
» Huissier : jusqu'où faut-il aller ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bénévolat-
Sauter vers: